Informations SFMM
Accueil » Accueil de la SFMM » A propos de la SFMM » L’histoire de la SFMM

L’histoire de la SFMM

La SFMM qui s’appelait à sa création Société Internationale de Chirosomatothérapie (selon le voeu du docteur Pécunia) fut fondée au printemps 1975 par le docteur Albert Pécunia et ses élèves de l’époque : les Drs J.Joyard, B.Seguin, P.Roth, J.Amoyel, JM.Brionne, et P. Veraeghe, J.Plasmans. Les statuts de la société, organisme de développement de recherche et d’enseignement de la médecine bio-mécanique, association loi 1901, furent déposés officiellement en 1983.

Le but de la société:

était de promouvoir et d’enseigner les techniques originales du docteur Pécunia pour le traitement des vertèbres et des articulations périphériques.

L’enseignement:

fut organisé dès 1977 par un Congrès à Madère, ensuite les séances d’enseignement eurent lieu 3 fois par an à Paris, chaque année avec des congrès à l’étranger et en France : Tunisie (1978) Maroc ( 1979) Grèce (1980) Portugal, Espagne, Guadeloupe, Sicile, Martinique, Rome et Royan .

La Société Internationale de Chirosomatothérapie:

devient en mars 1992 sous la Présidence de Pierre Bogey, la Société Française de Médecine Mécanique, qui en l’an 2000 exclut statutairement les non-médecins (y compris les kinésithérapeutes) de son enseignement.

Aujourd’hui:

 l’enseignement comporte 3 sessions annuelles, 2 à Paris et 1 à Lyon.
Le cycle d’enseignement dure trois ans pendant lesquels sont étudiés les traitement vertébraux et les traitements des articulations périphériques. Certains praticiens de la société acceptent à leur cabinet des stagiaires pour un enseignement « de contact ».